5 étapes d’un bleisure réussi

Le bleisure est une contraction entre « business » (affaires) et leisure (loisirs). Il permet de joindre l’utile à l’agréable en profitant d’un voyage professionnel pour faire du tourisme privé. Si vous êtes en déplacement pour des rendez-vous d’affaires, vous pouvez ainsi étendre vos séjour pour vous reposer quelques jours et visiter la ville. Associer business et loisirs est une pratique de plus en plus courante et permet surtout de s’épanouir et d’améliorer sa motivation au travail. Nous vous donnons 5 étapes clés pour bien réussir votre bleisure et prolonger vos déplacements.

Etape 1 : Se renseigner sur la possibilité du bleisure

Pour savoir s’il est possible de combiner business et leisure, il faut tout d’abord se renseigner sur la politique voyage de votre entreprise, en particulier sur ce que mentionne la partie « loisirs ». Si rien n’est spécifié, il faut en parler avec votre supérieur, l’assistante de direction, ou le gestionnaire de voyage, selon la taille de l’entreprise. A savoir que seulement quelques entreprises ont intégré, dans leur politique de voyage, la partie bleisure dans un déplacement professionnel, et peuvent prendre en charge certaines notes de frais.

Etape 2 : Prendre une assurance de voyage personnelle

Dans la grande majorité des cas, l’entreprise ne prend pas en compte les frais et l’assurance pendant la partie leisure du voyage, soit pendant le séjour personnel. Ainsi, si vous souhaitez prolonger votre voyage d’affaires, il est important de prendre une couverture à titre privée qui vous protégera pendant vos déplacements personnels. Vous ne serez en effet uniquement couverts par l’assurance de votre entreprise pendant les jours travaillés.

Etape 3 : Trouver les activités propices à combiner au séjour

Parce que votre temps de loisirs dans cette ville étrangère est plus court que des vacances habituelles, il est important de planifier à l’avance les activités et sorties que vous souhaitez faire pendant la partie leisure. N’hésitez donc pas à vous renseigner au préalable sur les sites importants à voir dans la ville. Si possible, voyez avec votre supérieur si vous pouvez choisir votre hôtel en fonction de sa position géographique. Aussi, si vous n’avez pas le temps de préparer en amont vos visites, vous pouvez vous faire aider par une conciergerie, comme le Club Mandaley qui, par le biais d’un assistant personnel, vous aide à trouver et réserver des activités et restaurants selon vos envies et votre position géographique.

Etape 4 : Bien séparer Business et Leisure

Si vous profitez d’un voyage d’affaire pour prolonger votre séjour et visiter la ville, il ne faut pas que vous oubliiez de déconnecter. Une fois que vous avez terminé toutes vos réunions d’affaires et que vous vous trouvez dans la ville à titre personnel, essayez de faire le vide autour de vous et ne vous concentrez que sur les loisirs. N’utilisez pas votre ligne de téléphone professionnelle et ne vérifiez pas vos mails. Après tout, vous n’avez que 48 heures ou plus pour profiter de ces mini-vacances, alors ne vous laissez pas envahir par le stress du travail.

Etape 5 : Faire sa valise intelligemment et ne pas s’encombrer

On ne fait pas sa valise de la même façon pour un voyage d’affaire de deux jours que pour un voyage personnel et touristique. Pour bien profiter de la partie loisirs et ne pas passer vos journées « off » en costume-cravate, n’oubliez pas d’emporter des vêtements légers et plus casual. L’idéal est de n’emporter que le nécessaire pour éviter de mettre sa valise en soute. Aussi, pour éviter de se promener dans la ville avec une valise (dans le cas où le check-out a déjà été fait), il existe plusieurs services de conciergeries pour les bagages : Nannybag, Holibag  pour les grandes villes européennes ou encore City Co Pilot pour New York.

Default image
Eric
Leave a Reply